DEBRIF’ Tigré : « Sudden Death »

Posté par le octobre 26, 2016 dans Actus, Archives | Commentaires fermés

En voyage en Normandie chez le promu/leader caennais les Tigres ont du puiser dans leurs dernières réserves pour s’imposer 4-3 en prolongation. Avant la réception au Garden ce samedi 29 octobre des Yetis de Grenoble, retour sur les dernières aventures de la meute francilienne en compagnie de Florent Sorres, buteur en or du samedi soir !

Salut Florent, on vous avait promis une sacrée bataille chez le promu et leader caennais, vous vous en sortez en prolongation, quel est ton analyse de cette rencontre ?

Florent Sorres : A vrai dire, ça a été un match très bizarre. Nous finissons avec la victoire certes, mais nous avons vraiment rendu une copie très moyenne, face à une bonne équipe de Caen qui a l’habitude de son grand terrain et qui sait très bien l’utiliser. Malgré de grosses difficultés dans le jeu, nous parvenons quand même à mener tout le match, avant de se faire rejoindre au score à deux reprises dans les quatre dernières minutes ! On en vient donc à la prolongation, qui se passe d’une manière tout simplement catastrophique en se prenant une pénalité d’entrée qui leur permet de conserver le palet à 5 contre 4 jusqu’à deux minutes du terme. Nous partions donc pour finir le match en infériorité avant une hypothétique série de tirs au but, et pourtant, malgré ça, nous parvenons quand même à arracher la victoire. Ce soir, nous aurions dû revenir avec les trois points, ce n’est pas une victoire totale…

« Impardonnable pour nous de perdre une deuxième fois consécutive à la maison »

C’est justement toi qui débloque la situation en fin de match en marquant en overtime. Ça fait quoi d’être le héros d’un soir, peux-tu nous raconter ce moment si particuliers ?

F.S : C’est évident que c’est toujours un vrai kiff de marquer en mort subite et d’autant plus en infériorité. J’ai décidemment un bon karma avec les infériorités en ce début de saison ! Je pense qu’en réalité nous avons tous eu quasiment la même sensation à ce moment du match, c’est-à-dire d’un côté très content pour la victoire et de l’autre part très déçu de notre prestation ! Pour ma part, ce but m’a fait passer d’un match pourri à moyen, donc je ne  suis au final que le héros fragile d’un soir (rires) …

Vous recevez Grenoble samedi après un premier faux pas à domicile il y a trois semaines face à Angers. Sur quels éléments allez-vous devoir être vigilants pour éviter une nouvelle déconvenue devant vos supporters ?

F.S : Ce serait impardonnable pour nous de perdre une deuxième fois consécutive à la maison c’est clair ! Nous allons bosser dur cette semaine sur tous les compartiments de jeu pour accueillir comme il se doit Grenoble, qui ne connait pas un super début de saison. Nous ne voulons certainement pas qu’ils se relancent contre nous, et ce qui est sûr, c’est que ça va être une grosse rencontre, comme toujours face aux Yetis.

 

Propos recueillis par ML

Crédits photo : Black Ghost, tous droits réservés